Choisir son “psy”

S’y retrouver parmi les différents « psy » 

Je suis psychologue clinicienne et psychothérapeute, diplômée du master 2 intitulé “Psychologie clinique et Psychothérapies” de l’université Paris 8.

Comprenons donc ce que signifient ces différents intitulés….

Un psychologue est un professionnel diplômé d’état qui a suivi un cursus universitaire de haut niveau pendant au moins 5 années. Il a validé une licence, un M1 et un M2 de psychologie. Le titre de psychologue est protégé.

Un psychologue clinicien, plus précisément, est spécialisé en psychologie clinique, comme l’indique l’intitulé de son master. D’autres spécialités comme psychologue du travail, social ou du développement existent. Le psychologue clinicien est formé à la psychopathologie et à la santé mentale (Ce qui n’est pas le cas des autres psychologues). Il est donc apte à gérer les problématiques de ses patients autour de troubles émotionnels, tels que les troubles anxieux, la dépression, de traumatismes, de phobies, crises suicidaires, et autres indications nécessitant de consulter un psychologue. Il peut aussi réaliser des bilans psychologiques (tests de QI et de personnalité).

 

Le psychologue est soumis au code de déontologie des psychologues (2012), qui définit ses obligations et sa pratique de manière déontologique et éthique.

 

Un psychothérapeute est uniquement un psychologue ou un psychiatre. C’est un titre protégé et nul autre professionnel ne peut en faire usage. Il dispose d’un numéro ADELI délivré par l’agence régionale de santé (ARS). Malheureusement, ce titre est largement usurpé et beaucoup de personnes se prétendent psychothérapeutes ou proposent des psychothérapies de manière abusive. Vérifiez toujours qu’un professionnel dispose d’une immatriculation ADELI enregistrée à l’ARS.C’est le répertoire national des professionnels de santé qui atteste que le psychothérapeute a bien tous les diplômes et répond bien à tous les critères qui lui permettent de faire usage de son titre.

 

Un psychiatre est un médecin, il délivre des médicaments.

 

Et les autres psys alors ?

En réalité, les autres appellations de type psychopraticiens et autres thérapeutes divers et variés ou même coachs, n’ont pas de reconnaissance officielle dans le domaine de la psychologie et de la psychothérapie. Il ne s’agit aucunement de titres protégés. En effet, chacun peut faire état de cette appellation. De plus, aucune formation autre qu’universitaire n’est reconnue par l’état, même certifiée par une école. Enfin, la pratique n’est absolument pas encadrée, ce qui peut conduire à des abus en tout genre.