thérapie ICV

La thérapie ICV

L’intégration du cycle de vie ou ICV est une nouvelle thérapie, datant du début des années 2000 et ayant depuis largement fait ses preuves.

Elle permet de traiter les traumatismes, qu’ils soient récents ou anciens, et/ou construire un moi solide. Aussi, elle permet de mieux réguler ses émotions.

Qu’est ce que la psychothérapie ICV ?

C’est une thérapie centrée sur le corps, et non pas sur la parole. Elle consiste à utiliser les images mentales et les sensations corporelles pour reconstruire le passé et à récréer un nouveau circuit neuronal plus fonctionnel et adapté.

La théorie de l’ICV repose sur le concept d’états du Moi, tels les poupées russes.

En effet, en grandissant dans un environnement carencé, hostile, chaotique et/ou peu soutenant, l’enfant construit de nombreux états du moi différents, sans que ceux-ci n’aient pu parvenir à une unification en un ensemble cohérent. Contrairement à l’enfant qui grandit dans un environnement soutenant qui parviendra au cours du développement à construire un tout cohérent.

Les expériences traumatiques du début de la vie d’une personne peuvent avoir des conséquences profonde tout au long de la vie et affecter la vision du monde. Elles affectent le développement même du cerveau et la structuration de ses connexions neuronales, c’est ce qu’on appelle la plasticité.

Les études en neurosciences ont démontré que le cerveau peut se remodeler toute au long de la vie, et pas seulement pendant l’enfance. La psychothérapie permet donc de le “réparer”, de le remodeler, tout comme les expériences positives de vie.

C’est donc le rôle de la thérapie ICV, d’intégrer ces différents états en un tout unifié et cohérent. Elle permet de devenir plus solide intérieurement, plus fort.

Que permet la thérapie ICV ?

En effet, les défenses et la manière d’envisager les choses mises en place par un jeune enfant peuvent perdurer à l’âge adulte, alors même qu’elles n’ont plus d’utilité à ce moment-là. Il est nécessaire de détecter ces stratégies défensives pour les “réinitialiser”.

En d’autres termes, on va modifier et recréer des connexions entre les neurones pour permettre d’insérer des informations plus actuelles et fonctionnelles à la vie d’adulte. Ainsi, cela permettra à l’adulte de se sentir plus fort, capable et compétent.

Il est parfois difficile pour certaines personnes de “lâcher le passé” pour aller de l’avant. Et cela crée de la détresse. Celle-ci sera identifiable avec la thérapie et permettra de comprendre ce qui empêche de quitter ce passé, avec l’aide du psychothérapeute. Ainsi, aider à ne plus rester prisonnier de son passé permettra au Moi de s’intégrer.

Le Soi du patient se trouvera enfin unifié. La thérapie ICV permet de redonner à l’histoire du patient, à son corps et son esprit, une continuité dans le temps. Elle permet une restructuration de Soi.

Des résultats sont visibles avec des patients de tous les âges, avec des résultats stables dans le temps. Ces résultats se constatent au niveau de l’attachement, de la régulation des émotions et de la construction d’une structure de Soi solide.

Le nombre de séances nécessaires ne peut pas être défini à l’avance et dépend de la qualité de sécurité interne du patient, au départ.

L’ICV en résumé :

La thérapie ICV pour qui ? :  Pour presque tout le monde. Elle nécessite des entretiens d’évaluation avec le psychologue avant de se lancer dans la thérapie. Elle est adapté à de nombreux troubles tels que les

  • Traumatismes
  • Carences affectives et troubles de l’attachement
  • Troubles anxieux
  • Dépression
  • Troubles du comportement alimentaire
  • Addictions

La thérapie ICV est maintenant délivrée à travers le monde. (Voir le site international de l’ICV).

Si vous souhaitez démarrer une psychothérapie ICV, n’hésitez pas à me contacter pour prendre rendez-vous pour une consultation psy à distance ou à mon cabinet.